Référendums d’entreprise : à vos risques et périls !
Initialement conçu pour un usage exceptionnel, le référendum de validation des accords d’entreprise est banalisé par les ordonnances réformant le Code du travail. L’expérience des entreprises qui ont déjà eu recours à cet outil montre qu’il est d’un usage délicat. La question du périmètre du référendum...
Les pièges du référendum
Après la loi El Khomri, les ordonnances signées vendredi vont finir d’inscrire le référendum d’entreprise dans le paysage de la négociation sociale. Elles en offrent l’initiative à l’employeur et plus seulement à des syndicats en minorité sur un accord ; au-delà de la seule durée du travail, elles en...
L’Unsa, une inexorable ascension ?
Même s’il lui reste du chemin à parcourir pour devenir représentative au niveau interprofessionnel, l’Unsa (Union nationale des syndicats autonomes) a conquis plusieurs grosses branches professionnelles. De quoi amplifier son développement, grâce à de nouveaux moyens humains et financiers.
La CGT lance une action de groupe chez Safran
La centrale de Montreuil est le premier syndicat à utiliser la possibilité d'une action de groupe à l'encontre d'une discrimination syndicale. Une innovation législative introduite par la loi de 2016 sur la modernisation de la justice du XXI siècle.
Emmanuel Macron fait réagir les acteurs sociaux
Dimanche 7 mai 2017, Emmanuel Macron est élu président. Du côté des syndicats de salariés et des organisations patronales, certains se réjouissent, d’autres élèvent le ton. Tour d’horizon des réactions.   
Accords transnationaux : les partenaires sociaux fabriquent leurs normes
Sous l’impulsion de groupes internationaux et de leurs représentants du personnel, environ 300 accords d’entreprise transnationaux ont été signés depuis une quinzaine d’années. En l’absence de règles européennes cohérentes encadrant leur négociation et leur signature, les partenaires sociaux ont su faire...
Le poids des organisations patronales enfin connu !
Le Medef est l’organisation patronale majoritaire en France, devant la CPME et l’U2P, selon les résultats de représentativité publiés mercredi 26 avril. Sans chambouler les rapports de force, cette première pesée a des impacts sensibles, notamment en termes de financement.  
Pour qui votent les sympathisants d’un syndicat ?
Selon un sondage réalisé pour Liaisons Sociales Quotidien, les sympathisants d’un syndicat de salariés ont voté plutôt pour les candidats de gauche et du centre, alors que ceux d’un syndicat patronal ont choisi majoritairement un candidat de droite.