Un bilan social individuel pour les 80 salariés d'Eurécia

Obligatoire dans les entreprises de plus de 300 salariés, le bilan social individuel (BSI) est peu utilisé dans les PME et TPE. L’éditeur de logiciels de solutions RH Eurécia, qui ne compte que 80 salariés, s’est engagé à remettre un BSI à chacun de ses collaborateurs dans les prochains mois. « Au-delà de la pédagogie, c’est surtout une façon de mettre l’accent sur le rôle social de l’entreprise », estime le fondateur et PDG, Pascal Grémiaux.

Le BSI recense en toute transparence l’ensemble des benefits dont profitent les salariés (mutuelle, intéressement, épargne salariale, titres-restaurants, aide aux transports, formation…) et les sensibilise du même coup à ces avantages non salariaux. Il est souvent remis lors de l’entretien annuel d’évaluation, et parfois avant les négociations annuelles obligatoires…