logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le Medef ajoute l’insertion professionnelle à son propre agenda social

Dialogue social | publié le : 10.03.2021 | Benjamin d'Alguerre

Le Medef vient d’ajouter un neuvième thème de négociation à son projet d’agenda social et économique, celui de l’insertion professionnelle. Les critiques faites à l’absence de sujets directement liés à l’emploi ont manifestement fait leur effet puisque la question de la facilitation d’accès au marché de l’emploi pour les chômeurs de longue durée vient de faire son apparition dans la nouvelle mouture du texte que l’organisation de Geoffroy Roux de Bézieux a transmis, le 9 mars, aux autres organisations syndicales et patronales représentatives.

L’enjeu ? « Évaluer et proposer autour des dispositifs d’insertion existants pour ces publics, comme Territoires zéro chômeur de longue durée », explique le Medef. Selon l’agenda construit par l’organisation patronale, une négociation sur ce sujet pourrait s’ouvrir au second trimestre 2021 si les autres organisations sociales l’acceptent. Huit sujets figuraient déjà à l’agenda initial conçu par le Medef : l’évaluation de la loi du 5 septembre 2018 sur la formation professionnelle (1er semestre 2021), la modernisation du paritarisme (une première série de discussions consacrées à l’évaluation et à l’amélioration de l’ANI du 17 juillet 2012, la loi Larcher obligeant l’État à saisir les partenaires sociaux sur toute réforme du droit du travail, est programmée au premier semestre 2021 ; une seconde sur la gouvernance des groupes paritaires de protection sociale, notamment l’assurance accidents du travail et maladies professionnelles – AT/MP – au deuxième semestre de la même année), l’amélioration de la justice prud’homale (une première phase au 1er semestre 2021, une deuxième au 1er semestre 2022), la promotion de la mobilité sociale dans le monde professionnel, en particulier pour les salariés de la deuxième ligne (2e semestre 2021), la transition climatique et énergétique dans l’entreprise (2e semestre 2021 après la promulgation de la loi Climat et résilience), l’IA et l’emploi (1er semestre 2022).

Selon les premiers retours syndicaux, une majorité d’organisations devraient suivre le projet d’agenda du Medef. Mais les questions liées à l’AT/MP ou à la justice prud’homale pourraient se voir évacuées du calendrier final…

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre