À la Une: CFDT et CFTC d'accord pour négocier sur la santé au travail

Une négociation sur la santé au travail ? CFDT et CFTC disent "chiche" à Geoffroy Roux de Bézieux. "Il est rare qu’on refuse une négo", indique-t-on à la CFTC pour expliquer cette position. À la CFDT, Catherine Pinchaut, secrétaire nationale en charge de la Santé au travail, du Temps de travail et du Handicap abonde, mais nuance : "Nous allons accepter l’invitation du Medef pour échanger sur la santé au travail en vue de cette négociation". D’autres organisations syndicales ne se sont pas encore prononcées officiellement sur leur participation aux travaux préalables à une négociation. "Le climat est tendu : certains attendent que la grève du 5 décembre soit passée pour annoncer leur participation", suppose-t-on dans le camp patronal.

La proposition du patron des patrons constitue cependant une surprise pour les autres organisations. En juillet dernier, syndicats et patronat siégeant au groupe permanent d’orientation (GPO) du Conseil d’orientation des conditions de travail (COCT) n’étaient pas parvenus à s’entendre sur une position commune sur la santé au travail, se renvoyant l’échec des discussions. Geoffroy Roux de Bézieux a cependant prévenu : la question de la pénibilité ne devra pas constituer l’un des sujets abordés dans cette négociation qui s’annonce.