logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La société chinoise Evergrande a forcé ses salariés à lui prêter de l'argent

RSE | publié le : 21.09.2021 | Lys Zohin

Le promoteur immobilier Evergrande, actuellement au centre d'une polémique qui ne cesse d'enfler, a non seulement des dettes gigantesques auprès des propriétaires, mais aussi envers ses salariés. Alors qu'il faisait face à un manque de liquidités au début de cette année, il a forcé la main de ses collaborateurs : ceux qui voulaient garder leur bonus devaient prêter de l'argent à court terme à leur employeur. Certains ont demandé de l'argent à leurs proches ou contracté un emprunt à la banque pour satisfaire leur employeur. Mais le mois dernier, Evergrande a soudainement arrêté de rembourser ses prêts bancaires, dont les intérêts devenaient trop élevés pour les liquidités dont le promoteur disposait. Et aujourd'hui, des centaines de salariés ont rejoint les propriétaires – à qui le promoteur doit plus d'un million et demi d'appartements, payés mais non livrés – dans des manifestations à travers le pays, exigeant d'être remboursés. Ce qu'Evergrande aura du mal à faire, puisqu'il doit non seulement de l'argent aux banques, mais aussi à ses fournisseurs et à des investisseurs étrangers. Au total, ses dettes s'élèveraient à quelque 300 milliards de dollars ! Pris au piège d'actions en justice de la part de ses créanciers, le promoteur a déjà vu la valeur de ses actions chuter de 80 % en Bourse cette année et les rumeurs de faillite fleurissent sur les réseaux sociaux. Si les autorités réglementaires s'inquiètent d'un effet dévastateur sur l'ensemble du système financier chinois, le Parti communiste n'a pas encore proposé un sauvetage, enclin qu'il est à donner une leçon aux grandes entreprises lourdement endettées... Pendant plus de vingt ans, Evergrande, le plus grand promoteur chinois, a surfé sur la vague du boom de l'immobilier et s'est diversifié dans différents domaines, du sport professionnel à l'eau en bouteille, en passant par les véhicules électriques. Il vient de faire appel à des experts pour l'aider à se restructurer, s'il est encore temps...

Auteur

  • Lys Zohin