logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La RSE, une idée mobilisatrice… mais méconnue (étude Cegos)

RSE | publié le : 22.09.2021 | Gilmar Sequeira Martins

La RSE, futur levier d’engagement des salariés ? L’étude de Cegos menée auprès de 1.000 salariés et plus de 200 responsables RSE semble valider l’hypothèse… sous conditions ! En effet, si 70 % des collaborateurs estiment connaître la notion de RSE, moins d’un tiers (29 %) savent « précisément de quoi il s’agit ». Plus encourageant encore, plus de la moitié (55 %) se positionnent comme promoteurs (45 %) ou même militants (10 %). L’étude note toutefois que près d’un tiers (30 %) avoue son indifférence à cette thématique. S’agissant d’évaluer la politique RSE de leur propre entreprise, salariés et responsables RSE divergent sensiblement. Tandis que les premiers accordent une note moyenne de 6,1 sur 10, celle des seconds atteint 7,5. La teneur des actions engagées laissent aussi percer des avis différents. Pour près des deux tiers des salariés (57 %), la démarche RSE est avant tout une démarche de communication. Ils sont malgré tout 43 % à y voir un engagement sincère.

Tout aussi problématique, à peine un tiers (35 %) des collaborateurs estime que les actions mises en place sont efficaces et 24 % seulement des collaborateurs perçoivent leur management comme pleinement engagé sur le sujet. Pour autant, ils ne se cantonnent pas à l’indifférence, bien au contraire. Près des trois quarts (72 %) des salariés souhaitent que les entreprises les associent davantage à la réflexion menée sur les enjeux de la politique RSE. « Toutes ces aspirations sont autant de moteurs dont les entreprises et organisations doivent se saisir pour impulser ou dynamiser leur politique RSE », estime Katia Maroufi, responsable qualité et RSE du groupe Cegos. 

La marge de progrès reste cependant appréciable. Parmi les collaborateurs formés à la RSE, 5 % seulement ont suivi une formation centrée sur la façon d’intégrer la RSE à leur métier. Par ailleurs, salariés et responsables RSE sont loin de partager une vision commune sur l’engagement de leur entreprise en matière de RSE. En moyenne, alors que les premiers attribuent une moyenne de 6,1 sur 10, celle des seconds atteint 7,5 sur 10. L’écart se mesure encore mieux en examinant la part de ceux estimant que l’entreprise est fortement engagée : elle regroupe 26 % des responsables RSE mais 9 % seulement des salariés. Le regard porté sur l’existant est aussi loin d’être partagé. Alors que près des trois quarts (74 %) des responsables RSE déclarent que leur entreprise propose des formations sur leur thématique, la moitié des salariés l’ignore… Enfin, parmi les différentes directions de l’entreprise, c’est celle chargée de la communication qui apparaît comme la plus impliquée aux yeux des salariés alors que les responsables de la RSE mettent en avant la direction des ressources humaines.

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins