logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La RSE, encore souvent résumée aux seuls engagements environnementaux de l'entreprise

RSE | publié le : 14.10.2021 | Benjamin d'Alguerre

RSE - Responsabilité Sociétale des Entreprises

Dans les entreprises, la RSE demeure encore un objet social mal identifié. C’est la conclusion qui ressort de la publication du troisième baromètre de la responsabilité sociale des entreprises Medef/Kantar publié le 12 octobre dernier. Ainsi, seuls 34% des salariés font de la RSE un axe important de travail pour leur entreprise… mais dans le même temps, ils sont 72% à citer la santé et la sécurité au travail comme une priorité en matière de développement durable, 68% la qualité de vie au travail, 57% l’égalité hommes-femmes, 53% l’égalité des chances, 50% les préoccupations environnementales et 49% l’éthique, soit autant de sujets… directement liés à la RSE. « C’est paradoxal car la RSE semble moins prioritaire que les thématiques qui la composent », analyse Dominique Carlac’h, vice-présidente du Medef. D’ailleurs, en fonction des âges des salariés, le sens des priorités ne prend pas forcément la même direction. Les juniors (16-34 ans) mettant l’égalité hommes-femmes en avant ; les 35-49 ans, l’éthique et les seniors (plus de 50 ans), l’environnement. La taille de l’entreprise y fait également : 34% des salariés des entreprises de plus de 300 salariés considèrent que la RSE est un enjeu prioritaire pour leur direction, contre 25% pour les entreprises de moins de 300.*

Les jeunes identifient mieux les actions RSE

Trop souvent confondue avec les engagements environnementaux, la RSE peine donc encore à être identifiée comme un outil de pilotage des politiques stratégiques de l’entreprise. Pour autant, la présence d’une fonction ou d’un service RSE au sein de l’entreprise permet d’accroître sa visibilité. Ainsi, lorsque les salariés ont connaissance de l’existence d’une telle entité au sein de leur entreprise (31% des salariés identifient ce type de service chez leur employeur : ils n’étaient que 28% en 2020), ils sont 89% à considérer que la RSE est un sujet important pour la direction (contre 75% lorsqu’il n’y en a pas). Cependant, les trois quarts des salariés (70%) se disent capables d’identifier au moins une action de RSE réalisée par leur entreprise, qu’il s’agisse de sensibilisation ou de communication (40%), de plans d’action ou d’objectifs de progression (26%) ou l’adhésion à une charte ou à un label (26%). La connaissance d’au moins une action de RSE apparaît inversement proportionnelle à l’âge : 80% des 16-24 ans ont connaissance d’au moins une action RSE dans leur entreprise, chiffre qui descend à 73% des 25-34 ans, 66% des 35-49 ans et 69% des 50 ans et plus. Cette connaissance est également impactée par la catégorie socio-professionnelle : 81% des cadres identifient au moins une action RSE dans leur entreprise, contre 66% des employés et 57% des ouvriers.

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre