S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

L'amélioration de l'emploi des personnes handicapées contrariée par la crise

ISRH | Handicap | publié le : 18.06.2020 | Lys Zohin

Pour la première fois, en 2019, le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap a diminué plus vite que la catégorie tous publics.

Crédit photo Rawf8/AdobeStock

Si la période actuelle se caractérise par une forte augmentation du chômage (qui n’impactait pas encore les personnes handicapées à la fin mars) ainsi que par une baisse des embauches (dès le premier trimestre pour les placements réalisés par le réseau Cap emploi) et une hausse des sollicitations et des maintiens dans l’emploi (d’environ 20 % pour les personnes intégrées par Cap emploi au premier trimestre 2020), les personnes handicapées ont bénéficié d’une conjoncture favorable en 2019, selon le dernier tableau de bord national rendu public par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion des personnes handicapées (Agefiph). De fait, pour la première fois, le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap a diminué plus vite que la catégorie tous publics (- 4 % sur un an contre - 3 %), passant fin 2019 sous la barre des 500 000 inscrits en catégories A-B-C, soit 8,6 % de l’ensemble des demandeurs d’emploi. Si la situation s’est (légèrement) améliorée sur la période récente, avec également une hausse du taux d’emploi et une baisse du taux de chômage, les personnes handicapées restent fragilisées sur le marché du travail, en raison notamment d’un âge élevé (la majorité est âgée de plus de 50 ans) et d’un chômage de longue durée qui continue de progresser, avec une ancienneté moyenne d’inscription supérieure à 850 jours. Le réseau Cap emploi a contribué à 84 658 recrutements de travailleurs handicapés, tous types de contrats confondus, soit une hausse de 0,4 % en un an. La stabilité du nombre de recrutements accompagnés par Cap emploi en 2019 masque une hausse des contrats de courte durée et une baisse des contrats durables, notamment des CDI (- 5 % en un an), alors que, tous publics confondus, l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) a enregistré en 2019 une progression des embauches en CDI de 2,2 %.

Auteur

  • Lys Zohin