logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Plus de 3500 dossiers en cours d'instruction grâce à la plateforme AntiDiscriminations.fr

Egalité professionnelle | publié le : 18.06.2021 | Lys Zohin

Wrong staffing. Discrimination in a business team.

Wrong staffing. Discrimination in a business team

Crédit photo adragan - stock.adobe.com

Lancé le 12 février dernier, le service de signalement et d'accompagnement des victimes de discriminations du Défenseur des droits a récemment fait un point d'étape après quatre mois d'activité. La plateforme AntiDiscriminations.fr a ainsi enregistré 5000 appels au 3928, d'une durée moyenne de 15 minutes, 1500 tchats, d'une durée de conversation moyenne de 30 minutes.

Les trois principaux domaines de discriminations observés depuis le 12 février sont l'emploi privé (43%), la fonction publique (13%) et le service public (10%). Concernant les critères de discriminations, le Défenseur des droits observe que l'origine reste le principal critère (20%), suivi du handicap (10%) et de l'état de santé (5%). Enfin, le Défenseur des droits constate que 73% des appels au 3928 aboutissent à une saisine de l'institution, soit 3 500 saisines, représentant en quatre mois 70% d'une année d'activité en matière de lutte contre les discriminations (en 2020, dans le cadre de sa mission de lutte contre les discriminations et promotion de l'égalité, le Défenseur des droits a reçu 5 196 réclamations).

Doté d'un numéro de téléphone à quatre chiffres (3928), d'un tchat, et d'un accès sourds ou malentendants, AntiDiscriminations.fr est destiné aux personnes victimes ou témoins de discriminations, quels qu'en soient le motif et le domaine. L'identification des discriminations peut être difficile à établir par les victimes. Aussi, face à des expériences de discriminations répétées, la majorité des victimes n'engagent pas de recours. Les juristes du Défenseur des droits, spécialement formés à la discrimination, effectuent un premier niveau de prise en charge auprès des victimes : écoute, réponse aux questions, première qualification juridique de leur situation, explication des démarches possibles et orientation.

 

Auteur

  • Lys Zohin