logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

L'Argentine offre des aides pour favoriser l'embauche des femmes dans les transports

Egalité professionnelle | publié le : 06.07.2021 | Lys Zohin

Female driver standing in front of bus

L'État prendra en charge une partie des frais liés à l'obtention du permis national de transport inter-provinces pour les femmes.

Crédit photo Africa Studio - stock.adobe.com

Le gouvernement argentin vient d'annoncer que pour améliorer l'inclusion des femmes au marché du travail, celles qui veulent devenir « chauffeures » dans les transports verront leur demande facilitée, et les entreprises qui les embauchent seront exonérées de certaines contributions sociales, dans le cadre d'un programme pour la promotion et l'inclusion des femmes dans ce secteur d'activité. Pamela Ares, la sous-secrétaire aux Politiques d'inclusion dans le monde du travail, a par ailleurs précisé, outre la création d'un réseau des entreprises du transport en faveur de l'égalité, qu'un registre couvrant tout le pays, pour les femmes aspirant à devenir chauffeures de bus, venait d'être mis en place. L'État prendra également en charge une partie des frais liés à l'obtention du permis national de transport inter-provinces pour les femmes. Certaines, qui voulaient un emploi dans le transport, ont lancé, ces dernières années, des recours en justice, considérant que les entreprises qui leur refusaient ces postes les discriminaient. La justice leur avait donné raison, mais les entreprises continuaient de rechigner à les embaucher. À part les chauffeures de la société municipale de transports urbains d'Ushuaia, en Terre de Feu, qui ont été embauchées par la municipalité dès 2017, les progrès ont été lents : seules les villes de Salta, au pied de la cordillère des Andes, et de La Rioja, dans le nord-ouest de l'Argentine, ont aujourd'hui des femmes qui conduisent des bus locaux. Et pour l'heure, seules 0,24% de femmes bénéficient du permis national de transport, selon la Commission nationale de règlement du transport, dont 454 dans la catégorie transport de passagers, 359 dans celle du transport général, et 112 pour des produits dangereux, soit 925 femmes sur 376 246 professionnels... Le gouvernement a donc voulu donner un coup de pouce au mouvement à peine naissant avec des avantages pour les entreprises comme pour les futures salariées.

Auteur

  • Lys Zohin