logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

En Corée du Sud, les femmes sont payées 35,9 % de moins que les hommes

Egalité professionnelle | publié le : 03.09.2021 | Lys Zohin

Pour la première fois, les autorités sud-coréennes ont calculé et dévoilé l'écart salarial entre les hommes et les femmes dans plus de 2.000 entreprises cotées en 2020. Il s'est affiché à 35,9 %, un fossé nettement plus grand que la moyenne de 12,8 % des pays de l'OCDE. Les Sud-Coréens ont ainsi été, en moyenne, payés l'équivalent de plus de 57.000 euros par an l'an dernier, tandis que les Sud-Coréennes n'ont touché que 37.000 euros, selon les données du ministère de l'Égalité de genre et de la Famille. Le ministère a aussi étudié la longévité des carrières dans une entreprise, et trouvé que l'an dernier, la moyenne s'affichait à 12,2 ans pour les hommes et seulement 8,2 ans pour les femmes. Cette différence de temps passé chez un employeur, de 32,6 % l'an dernier, est légèrement en baisse par rapport aux données de l'année précédente (35,2 %). Et c'est cet écart qui explique en partie celui des salaires. Pour une carrière de même longueur, le fossé salarial entre hommes et femmes est de 28,7 %, mais il s'écarte à 46,1 % lorsque le temps de carrière est 50 % plus long. En ce qui concerne les secteurs d'activité, dans les entreprises qui gèrent des usines, le fossé de rémunération hommes/femmes est de 48,5 %, tandis que dans la finance, il n'est « que » de 41,4 %. Dans les entreprises actives dans les arts, le sport et l'approvisionnement en énergie, les différences de salaires sont plus faibles, même si elles s'affichent quand même à 22,5 %, une situation due, selon le ministère, à une différence moins grande entre les hommes et les femmes en ce qui concerne la longueur de la carrière chez un employeur. Par ailleurs, une autre analyse menée par le même ministère, sur 369 entreprises publiques, montre que les hommes y sont payés 27,8 % de plus que les femmes. De même, les hommes y travaillent en moyenne 13,8 ans, tandis que les femmes, seulement 8,8 années.

Auteur

  • Lys Zohin