logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Des entreprises israéliennes appellent dans les médias à la coexistence pacifique entre juifs et arabes

RSE | publié le : 18.05.2021 | Lys Zohin

Plusieurs entreprises et organisations, dont les banques HaPoalim et Leumi, le groupe Fox, Tnuva, Hot, Supersal, Osem, Livnat Poran Medical Rights, Be, Maccabi, Strauss, Readymix, Teleclal Business Group, l'Association des manufacturiers d'Israël et le syndicat de salariés Histadrut, certains hôpitaux et même l'Association israélienne de football, se mobilisent pour la coexistence pacifique des communautés juives et arabes, alors que les violences font rage depuis deux semaines. Certaines entreprises ont ainsi fait paraître une page de publicité montrant des salariés juifs et arabes travaillant côte à côte dans chacune des entreprises et organisations. L'Association médicale israélienne a mis en avant la coopération entre les deux communautés au sein de son personnel médical. Sa publicité est assortie d'un message, en arabe et en hébreu, déclarant : « Nous gagnons notre vie ensemble, ensemble nous arrêterons les violences et nous nous respecterons mutuellement de nouveau ». De même, le Clalit Health Fund a posté une vidéo sur les réseaux sociaux montrant ses salariés chantant pour la paix, en arabe et en hébreu. De nombreux autres établissements de santé ont fait de même. D'autres entreprises ont fait circuler des vidéos montrant la même volonté de la part des salariés appartenant aux deux communautés. La banque Leumi a, quant à elle, lancé une publicité montrant son président, Samer Haj Yehia, un arabe, et son PDG, Hanan Friedman, un juif, lisant ensemble un communiqué en arabe et en hébreu pour appeler au calme, et insistant sur le fait que « c'est le temps de la tolérance, du respect de l'autre et de la paix. Nous nous soucions des gens, du pays, de la religion et de la communauté dans laquelle nous vivons. Exprimer son opinion est un droit, mais il doit s'exercer en maintenant un engagement pour une société juste et prospère ». Et l'Association israélienne de football a posté un clip sur Twitter, montrant des joueurs arabes et juifs, avec le slogan : « Ensemble, nous gagnerons ».

Auteur

  • Lys Zohin