logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

82% des Français estiment que l'entreprise a un rôle majeur à jouer pour une société plus inclusive (Groupe Apicil)

RSE | publié le : 28.05.2021 | Lys Zohin

Symbol for a better inclusion. Hand turns dice and changes the w

Symbol for a better inclusion. Hand turns dice and changes the word exclusion to inclusion.

Crédit photo Fokussiert - stock.adobe.com

Selon les résultats d'une enquête sur « Les Français et l’inclusion » réalisée par OpinionWay pour le Groupe Apicil, les Français sont partagés sur l'état de l'inclusion dans le pays. Ainsi, 52% estiment que la société française est inclusive et 46% déclarent le contraire... Pour eux, l'inclusion fait avant tout référence aux personnes en situation de handicap (26%), à l'égalité femmes-hommes (23%), aux personnes LGBTI+ et aux étrangers (22%). Les jeunes de 18-24 ans associent davantage l'orientation sexuelle à l'inclusion. Ainsi, 30% d'entre eux citent les personnes LGBTI+, soit 8 points de plus que la moyenne. Tous les répondants constatent qu'il existe des discriminations liées au handicap (83%), à l'origine ou à la race supposée (82%), à l'apparence physique (81%), à l'orientation sexuelle et à l'identité de genre (80%). En outre, les répondants à l'enquête considèrent que la crise sanitaire a eu un impact négatif sur les inégalités scolaires (69%), sociales (69%) et sur l'accès aux soins (64%). Enfin, enseignement clé de l'enquête, pour favoriser la progression de l'inclusion dans l'ensemble de la société, l'entreprise a un rôle primordial à jouer (82%). La sensibilisation de tous les salariés (29%) et des ressources humaines (23%), l'anonymisation des CV (24%), ainsi que la création de services dédiés à l'accompagnement des travailleurs en situation de handicap (22%) sont les actions prioritaires que les entreprises doivent mettre en place pour favoriser la diversité. Pour l'heure, les répondants considèrent que le niveau d'engagement dans des actions en faveur de la diversité est insuffisant de la part des citoyens et des entreprises. Ces deux acteurs ne s'investissent suffisamment que pour 49% des sondés. De même, les syndicats ne s'investissent suffisamment que pour 47% des personnes interrogées.  

 

Auteur

  • Lys Zohin