logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

2.200 entreprises mobilisées dans le PAQTE pour les quartiers prioritaires

RSE | publié le : 21.04.2021 | Lys Zohin

Selon le bilan dressé par les membres du Pacte Avec les Quartiers pour Toutes les Entreprises, 2.200 TPE-PME, ETI et grandes entreprises, implantées dans 67 départements, sont désormais engagées dans le PAQTE, en progression de 56 % au cours des derniers mois, en lien avec la crise sanitaire et économique. Ainsi, en 2020, huit grandes entreprises (AccorInvest, Sepur, Derichebourg, Louis Vuitton, Schindler, Comdata, STMicroelectronics, Groupama) ont rejoint le PAQTE. Depuis 2018, cette initiative mobilise les entreprises sur tout le territoire autour de quatre engagements : sensibiliser, former, recruter, acheter. Campagnes de sensibilisation et d'orientation aux métiers d'avenir et à l'entrepreneuriat dans les collèges et les lycées, recrutement d'alternants et de stagiaires de longue durée, politiques d'achats responsables menées en direction de fournisseurs, recensés et qualifiés, dans les Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV), sont ainsi au programme de ces entreprises, ainsi que des formations en interne pour lutter contre les préjugés. Au titre du PAQTE, les collaborateurs des entreprises mobilisées ont sensibilisé au monde professionnel un total de 81.700 jeunes, dont 41.150 jeunes des QPV. De même, plus de 40.000 stages ou contrats d'alternance ont été offerts, notamment par le biais d'opérations de speed dating et de parrainage. Enfin, 17.000 fournisseurs locaux et solidaires ont profité des programmes d'achats inclusifs de la part des entreprises mobilisées. Quelque 70.000 collaborateurs ont également été sensibilisés aux biais de recrutement et à la lutte contre les préjugés. Au-delà de ces actions de longue durée, nombre d'entreprises impliquées dans le PAQTE ont aussi agi dans l'urgence, face à la crise. Non seulement elles se sont mobilisées dans le cadre du programme 1 jeune 1 solution, mais elles ont aussi, les unes fourni des tablettes pour que certains jeunes puissent suivre leurs cours en distanciel, les autres mis en place une plateforme pour recenser les jobs d'été disponibles, et d'aucunes, enfin, ont distribué des repas et du gel hydroalcoolique dans les quartiers défavorisés.

 

Auteur

  • Lys Zohin