logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Seulement un quart des cadres pensent être augmentés en 2021 (Robert Walters)

Rémunérations | publié le : 22.01.2021 | Lys Zohin

Selon l'étude de rémunération 2021 menée par le cabinet Robert Walters auprès de 50.000 candidats et clients dans le monde, dont plus de 1.300 candidats et 250 employeurs interrogés en octobre 2020 en France, les niveaux de rémunération des cadres auront tendance à rester stables cette année.

Ainsi, 26% des personnes interrogées seulement pensent recevoir une augmentation, contre 73% l'année dernière. Parmi elles, seules 22% des femmes cadres s'attendent à recevoir une augmentation de salaire en 2021 et seules 44% déclarent qu'elles « oseront » négocier leur salaire cette année, contre 62% des hommes. Alors que 38% des cadres estiment que leur métier a moins de sens et que leur motivation au travail est mise à rude épreuve, la rémunération prend davantage d'importance. Par les critères d'attrait, elle arrive en troisième position en 2021 (37%) alors qu'elle était à la cinquième place l'an dernier. Dans cette période d'austérité, la tendance sera à l'individualisation des augmentations et les écarts vont principalement se creuser entre le marché passif et actif, prédit Robert Walters. « Les profils cadres experts qui feront le choix de changer d'emploi pourront prétendre à une augmentation de salaire allant jusqu'à 15% », précise l'étude. Dernier élément de l'enquête, les profils de métiers qui ont le vent en poupe sont notamment ceux de la santé, de la supply chain et de  l'IT. Dans la santé, le directeur des opérations cliniques pourra prétendre à une augmentation de salaire d'environ 11%, indique Robert Walters, tandis que dans la supply chain, où contrôle et optimisation des flux sont devenus primordiaux pour les entreprises, le directeur Demand/Supply planning pourra espérer une augmentation de 10%. En raison de la généralisation du télétravail, du développement du e-commerce et de la multiplication des cyber attaques, la demande restera forte en 2021 pour les cadres IT et Digital, d'autant que la tendance est à l'internalisation de ces fonctions.

 

Auteur

  • Lys Zohin