logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les syndicats sud-coréens demandent une forte augmentation du salaire minimum

Salaires | publié le : 21.04.2021 | Lys Zohin

Alors que la Commission sur le salaire minimum, composée des partenaires sociaux et du gouvernement sud-coréens, entame ses premières réunions sur sa revalorisation pour 2022, les syndicats demandent que le coup de pouce soit nettement supérieur à ce qui a été accordé l'an dernier. De fait, si en 2020, sur fond de crise économique liée à la pandémie, la Commission avait fixé le salaire horaire minimum à l'équivalent de 6,50 euros, soit une progression de seulement 1,5% – l'augmentation la plus faible jamais enregistrée dans le pays – les syndicats n'ont pas l'intention de se contenter de si peu cette année, d'autant que l'activité repart. Au point que les conjoncturistes tablent pour 2021 sur un taux de croissance du PIB de plus de 3 %. Le Fonds monétaire international, qui avait prévu en janvier une progression à 3,1 %, a porté sa prévision à 3,6 %. Pour les syndicats, les salaires des Sud-Coréens au bas de l'échelle doivent refléter cette embellie économique. Ils ont l'intention de faire une proposition commune afin de peser le plus possible sur la décision de la Commission, mais n'ont pas, pour l'instant, dévoilé le pourcentage d'augmentation qu'ils voudraient voir appliqué pour 2021. La décision de la Commisssion doit intervenir avant le 5 août prochain.

Auteur

  • Lys Zohin