logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Participation et intéressement en hausse dans les entreprises, mais le lien avec la loi Pacte n'est pas établi (France Stratégie)

Participation | publié le : 04.10.2021 | Benjamin d'Alguerre

La loi Pacte a-t-elle eu un effet de levier sur les politiques d’intéressement, et de participation des entreprises ? Trop tôt pour le dire, répond le comité d’évaluation de loi cité par le second rapport de France Stratégie publié fin septembre 2021. N’empêche que tous ces dispositifs sont en hausse. Fin 2020, les encours d’épargne salariale et d’épargne retraite s’élevaient à 147 milliards d’euros, soit 1,5 % de plus que l’année précédente.

Selon la dernière enquête de la Dares (2021), 9,3 millions de salariés ont, en 2019, eu accès à au moins un dispositif de participation, d’intéressement ou un plan d’épargne salariale, soit 51,4 % des salariés du secteur privé non agricole (+0,5 point par rapport à 2018). Dans le détail, près de 7,9 millions de salariés ont reçu en 2019 une prime d’intéressement ou de participation et, pour certains d’entre eux, bénéficié d’un abondement, soit 84,9 % des salariés couverts par un dispositif d’épargne salariale. En 2019, 21 milliards d’euros de primes ont été versés pour un montant moyen de prime par salarié bénéficiaire de 2.660 euros bruts, soit une augmentation de 3,9 milliards d’euros par rapport à 2018 : cette hausse s’explique par la hausse du nombre de bénéficiaires (+1,1 point par rapport à 2018) et par celle des montants moyens (+3,9 % par rapport à 2018).

 

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre