logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les espagnols connaissent leur plus forte baisse de pouvoir d'achat depuis 40 ans

Rémunérations | publié le : 27.04.2022 | Lys Zohin

Spanish flag and wooden cubes with text on an abstract backgroun

L'envol de l'inflation, associée à la difficulté de demander des augmentations salariales, met les salariés espagnols face à la plus forte perte de pouvoir d'achat depuis 1984, selon les analyses. Le taux d'inflation se situe actuellement aux alentours de 10 %, du jamais vu depuis 37 ans, et l'un des plus élevés en Europe, tandis que les augmentations salariales n'ont été en moyenne sur cette année que de 2,4 %. Pis encore, remarquent les experts, la culture espagnole ne va pas dans le sens de demandes fermes d'augmentations de salaires. Selon un récent sondage de YouGov, centré sur les salariés européens, les Espagnols n'étaient qu'un sur cinq à avoir l'intention de demander un coup de pouce à leur employeur en 2022, la proportion la plus faible des 18 pays étudiés. La raison avancée par les Espagnols ? Leur manque de confiance de voir leur demande satisfaite... Pourtant, les salaires sont encore bas en Espagne, comparés à d'autres pays européens. Selon les données de l'OCDE de 2020, le salaire annuel moyen s'affichait ainsi à 26 537 euros en 2020, soit 9 528 euros de moins (ou 26 %) que la moyenne européenne, à 36 065 euros.

Auteur

  • Lys Zohin