logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le salaire des cadres n’a pas été impacté par la crise en 2020

ISRH | Rémunérations | publié le : 31.08.2020 | Nathalie Tran

Crédit photo

Selon la 18e édition du baromètre Expecta publié le 31 août, malgré une chute des intentions d’embauches (-18,5% au 1er semestre), la rémunération des cadres a progressé en moyenne de 2,3% en 2020, dans la droite ligne de 2019 (+2,4%). Le salaire médian, réalisé à partir de l’analyse de 41 222 fiches de paie de profils bac+2 à bac+5*, s’élève à 46 846 euros. Début 2020, les besoins en recrutements étaient encore bien orientés, les entreprises devant faire face à une forte pénurie de main-d’œuvre, notamment chez les cadres qui, par ailleurs, connaissaient une situation de plein-emploi. Résultat, la tendance à l’individualisation des négociations salariales s’est poursuivie, participant à tirer les rémunérations vers le haut. L’ensemble des secteurs ont été concernés, mais ce sont les cadres de l’ingénierie/industrie et du marketing, portés par les enjeux de transformation digitale des entreprises, qui en ont le plus profité (2,4%). Les filières RH et comptabilité/finances ont enregistré la plus faible hausse (2%), comme en 2019. Néanmoins, certains profils ont bien tiré leur épingle du jeu à l’instar des gestionnaires de paie (+3,7%) et des responsables des ressources humaines (+3,3%). Les conséquences de la crise devraient toutefois se faire sentir sur les six derniers mois de l’année, de nombreuses défaillances d’entreprises ayant déjà été enregistrées. Les cadres ne devraient pas être épargnés par les plans de licenciements, avec pour conséquence un accroissement des compétences disponibles sur le marché, ce qui peut laisser augurer, en 2021, des revalorisations de salaires revues à la baisse.

*7 871 entreprises sont représentées, dont 67% en province et 33% en Île-de-France

Auteur

  • Nathalie Tran