logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Microsoft s'engage à la "neutralité syndicale" chez Blizzard

Syndicats | publié le : 14.06.2022 | Lys Zohin

MUNICH, IBM Watson IoT Center and Microsoft Headquater in Munich

Alors que Microsoft s'apprête à racheter Activision Blizzard, une entreprise de jeux vidéo, le géant américain s'est engagé à ne pas entraver la syndicalisation si les salariés choisissent de s'affilier à une organisation pour les représenter, en l'occurence Communications Workers of America, dans le cadre d'un accord passé avec ce syndicat. L'annonce peut paraître étrange, mais dans certains secteurs, dont la tech, ce sera une première, alors que nombre de poids lourds du secteur sont allergiques aux syndicats et font tout pour empêcher les salariés d'être représentés de cette façon. Et selon l'accord, non seulement Microsoft s'engage à ce qu'on appelle outre-Atlantique la "neutralité syndicale", mais en plus, les salariés n'auront pas besoin de demander la bénédiction du National Labor Relations Board, l'agence fédérale qui veille à l'application du Code du travail sur le terrain, pour organiser une telle consultation. Supervisé par un observateur indépendant extérieur, le processus sera accéléré et les salariés n'auront qu'à indiquer sur un bulletin de vote ou sur un site Web dédié leur préférence. Dans l'un des studios de création d'Activision Blizzard, une trentaine de salariés (sur les 7000 que compte l'entreprise) avaient déjà réussi en mai dernier à se syndiquer, malgré l'opposition de l'employeur. Le syndicat des salariés de la communication, qui avait des réticences quant à l'acquisition des studios par Microsoft, soutient désormais l'opération, qui devrait être définitivement conclue dans les mois qui viennent. "L'accord avec Communications Workers of America pourrait même ouvrir la voie à une plus grande syndicalisation chez Microsoft et dans l'industrie de la tech", a déclaré Brad Smith, son président...

Auteur

  • Lys Zohin