logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les syndicats sud-africains soutiennent le Gouvernement pour éviter le confinement

Syndicats | publié le : 29.11.2021 | Lys Zohin

Covid Afrique du Sud

La confédération des syndicats sud-africains, la Cosatu, qui représente 1,8 million de travailleurs dans le pays, soutient le Gouvernement dans sa lutte contre le nouveau coronavirus et déclare que toute nouvelle restriction – en l'occurence, un confinement – ne devrait concerner que les non-vaccinés. "Le secteur de l'hôtellerie-restauration, le tourisme et le commerce de détail – qui emploie au total près de deux millions de personnes – ne peut pas se permettre une nouvelle fin d'année sous confinement et les caisses d'allocation-chômage ne peuvent pas continuer à venir au secours de l'économie", a déclaré la Cosatu. En outre, la centrale syndicale veut largement contribuer aux efforts des autorités pour accélérer la vaccination. Elle a en effet reçu de nombreux appels de la part de travailleurs dans le commerce de détail, de gardiens de prisons, de professeurs des écoles vaccinés qui s'inquiètent de devoir côtoyer des collègues non vaccinés et davantage susceptibles de contracter la Covid-19 et de la transmettre. "La vaccination est un élément central pour assurer que le droit à la vie, qui fait partie de la constitution du pays, soit respecté", a conclu le communiqué de la Cosatu. Et pour faire en sorte que la majorité des Sud-africains soient vaccinés, les syndicats proposent des restrictions pour ceux qui ne le seraient pas, et des incitations, voire des bonus, pour encourager à le faire. Ils se disent donc prêts à travailler avec le Gouvernement pour atteindre 90 % de vaccinés. Pour l'heure, si l'Afrique du Sud fait partie des pays du continent les mieux vaccinés, à peine un quart de la population a reçu deux doses de vaccins (contre 1,5 % au Mali par exemple, et 1,7 % au Nigeria), la Corée du Sud, de son côté, affiche plus de 80 % de vaccinés (double dose).

 

Auteur

  • Lys Zohin