logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les syndicats britanniques se rebiffent contre un éventuel service minimum dans les chemins de fer

Syndicats | publié le : 23.05.2022 | Lys Zohin

Local train in UK

Le résultat du vote, en vue d'une possible grève des services de l'équivalent de la SNCF (le Network Rail et quinze autres opérateurs), ne sera connu que ce mercredi, mais le bras de fer entre syndicats et État est déjà en place. Si les salariés des chemins de fer s'insurgent contre la perspective de réductions d'emplois – en particulier dans la maintenance chez Network Rail–, un gel des salaires et la fermeture de nombreux guichets – dans le but, de la part des opérateurs, de répondre à la demande du gouvernement de faire des économies après la baisse significative de revenus enregistrée durant la pandémie–, et sont donc prêts à faire grève, en face, le secrétaire aux Transports, Grant Shapps, a déjà indiqué que le gouvernement réfléchissait à un service minimum imposé, affectant ainsi le droit de grève... Et les syndicats, dont le National Union of Rail, Maritime and Transport Workers (RMT), n'ont pas l'intention de se laisser faire. "Toute tentative de la part de Grant Shapps de rendre une grève illégale dans les chemins de fer sera férocement combattue par le RMT et les autres syndicats", a ainsi déclaré Mick Lynch, secrétaire général du RMT. "Le gouvernement doit se concentrer sur des solutions, et non sur une attaque contre les droits des travailleurs." "Alors que les salariés ont fait rouler les trains tous les jours durant la pandémie, cette attitude, de la part du gouvernement, est scandaleuse et antidémocratique", a pour sa part tonné Manuel Cortes, le secrétaire général d'un autre syndicat, la TSSA (The Transport Salaried Staffs' Association). "Notre syndicat défiera le gouvernement." Quant à Frances O' Grady, la secrétaire générale de la TUC, la confédération syndicale, elle a accusé le gouvernement de vouloir, avec cette affaire, détourner l'attention des citoyens sur la question la plus pressante du moment, l'inflation et le pouvoir d'achat...

Auteur

  • Lys Zohin