logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les syndicats américains refusent toute levée des barrières douanières sur les produits chinois

Syndicats | publié le : 09.06.2022 | Lys Zohin

Made in China

 Comment combattre l'inflation dont le taux s'affiche à 8,3% actuellement ? La question taraude le président Joe Biden et certains de ses conseillers suggèrent de lever les taxes imposées par la précédente administration sur les produits importés chinois, dans le cadre du bras de fer avec Pékin. Taxes qui renchérissent les prix pour les consommateurs. Mais les syndicats ont déjà fait savoir qu'ils s'opposaient à un tel assouplissement. « Notre gouvernement doit agir dans l'intérêt national, qui est de renforcer notre économie », a ainsi écrit le président des Métallos, Thomas Conway, dans un commentaire envoyé au ministère du Commerce. Autrement dit, les syndicats veulent poursuivre les actions visant à dynamiser la production manufacturière domestique. Et ils critiquent d'ailleurs par la même occasion les entreprises, qui continuent à se fournir en Chine ou à délocaliser leur production, « sans se soucier, disent-ils, des menaces que fait peser la Chine sur les États-Unis ».

Joe Biden, qui s'enorgueillit d'une bonne relation avec les syndicats, est coincé. Et alors que seuls 28% des Américains approuvent la façon dont il gère l'envolée du coût de la vie, selon un récent sondage d'ABC News/ Ipsos, ses conseillers réfléchissent donc à des exemptions partielles, sur des produits comme les vélos... Toutefois, certains économistes estiment qu'une levée générale des taxes douanières n'aurait qu'un effet marginal sur l'inflation (aussi causée par la hausse du prix du pétrole et de l'essence), et en ferait baisser le taux de seulement 0,26%.

Auteur

  • Lys Zohin