logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les salariés d'Amazon, en Alabama, vont bientôt voter pour se syndiquer

Syndicats | publié le : 20.01.2021 | Lys Zohin

Le syndicat des salariés des grossistes, détaillants et grands magasins a déposé une demande auprès du National Labor Relations Board, l'agence américaine qui gère les relations de travail, afin d'organiser une consultation pour représenter quelque 6.000 salariés d'un centre d'Amazon à Bessemer, en Alabama.

Un record en ce qui concerne le nombre de salariés et une première au sein d'une société notoirement allergique aux syndicats. Il y a quelques mois, Amazon avait même publié une offre d'emploi, prestement retirée compte tenu de la levée de boucliers, pour un analyste qui aurait été chargé de surveiller les démarches entreprises par les salariés pour se syndiquer. Si nombre de sociétés ont choisi de s'installer dans le sud des États-Unis, ce n'est pas uniquement parce qu'il faut y servir les clients, mais aussi parce que cette partie du pays est moins ouverte à la syndicalisation que le nord industriel. Les salariés d'Amazon consultés sont ceux qui travaillent dans les entrepôts, qu'ils soient en intérim ou sous contrat fixe. Tous ceux qui ont travaillé au moins quatre heures par semaine sur les treize dernières semaines peuvent participer au vote. En revanche, les chauffeurs de camions, les cadres et les ingénieurs ne sont pas concernés. Les salariés recevront un bulletin de vote le 8 février, pour pouvoir voter par correspondance, alors que la direction insistait pour un vote en présenciel, et auront jusqu'au 29 mars pour se prononcer. Heather Knox, porte-parole de la société, a insisté dans la presse sur le fait qu'Amazon « a toujours soutenu ses salariés » et que le syndicat en question « ne reflète pas l'opinion de la majorité de nos salariés ». D'ailleurs, a-t-elle ajouté, « 90% des salariés de Bessemer disent qu'ils nous recommanderaient comme employeur ».


 

Auteur

  • Lys Zohin