logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le nouveau syndicat de Google s'allie avec ses homologues européens

Syndicats | publié le : 29.01.2021 | Lys Zohin

Trois semaines à peine après avoir formé un premier syndicat au sein d'Alphabet, la maison mère de Google, l'Alphabet Workers Union (700 membres) vient de s'allier avec des syndicats déjà en place chez Google au Royaume-Uni et en Europe continentale.

Cette nouvelle coalition mondiale, baptisée Alpha Global, comprend ainsi aujourd'hui 13 syndicats, dans onze pays : les États-Unis, le Canada, l'Allemagne, la Suisse, le Danemark, l'Irlande, le Royaume-Uni, l'Italie, la Finlande, la Suède, et la Belgique. Dans son communiqué, Alpha Global reconnaît les nombreuses innovations que Google a apportées à l'industrie de la tech, mais elle met en garde contre les effets néfastes de certaines de ces innovations et pointe en outre le fait que, de son point de vue, Alphabet est aussi, en particulier en interne, « créateur d'inégalités et impliqué dans des affaires de harcèlement sexuel et d'oppression des minorités sexuelles et ethniques ». Le communiqué note que déjà, le syndicat américain a imposé le changement au sein de l'entreprise, avec l'abandon, notamment, d'accords juridiques forcés dans le cadre de certaines affaires de harcèlement. Davantage de changements sont nécessaires, estime l'alliance, en ce qui concerne par exemple la façon dont les modérateurs de contenus sont traités. La nouvelle alliance cherche ainsi, d'une part, à faire évoluer certains choix effectués par Google, notamment sur des projets que ses affiliés jugent peu éthiques, comme la fourniture d'outils de surveillance dans certains pays, et d'autre part, à améliorer les conditions de travail et les droits des salariés de l'entreprise à travers des négociations collectives. Si Alpha Global n'a pas encore d'agrément officiel, ce qui signifie qu'Alphabet peut ne pas écouter les doléances de la nouvelle alliance, sa portée internationale pourrait cependant infléchir la position du géant sur certains sujets, d'autant que la coalition se cherche des alliés politiques, dans des pays qui ont déjà les pratiques de Google dans le collimateur.

 

Auteur

  • Lys Zohin