logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Biden veut privilégier les voitures électriques faites par des ouvriers syndiqués

Syndicats | publié le : 30.11.2021 | Lys Zohin

Voiture électrique USA

Alors qu'ils reviennent à Washington après la pause de Thanksgiving, les parlementaires vont tenter, d'ici la fin de l'année, de se mettre d'accord sur le fameux plan de relance Build Back Better, qui inclut, entre autres, de donner un avantage aux constructeurs automobiles produisant des voitures électriques, mais avec des ouvriers syndiqués (sous forme d'une ristourne à l'achat d'un véhicule). Les unités de production de General Motors, Ford Motor et Stellantis NV font partie de ces fabricants dotés de syndicats puissants. Mais la mesure ne plaît ni aux Républicains, qui crient à la concurrence déloyale, estimant que les constructeurs dans certains États du Sud, qu'ils représentent, seront lésés, du fait que la syndicalisation y est rare, ni à certains partenaires commerciaux des États-Unis, d'ailleurs, dont l'Union européenne, le Canada et la Corée du sud, qui ont envoyé une lettre aux membres du Congrès pour dénoncer cet avantage à l'achat comme une entorse à la philosophie libérale, faite de libre circulation des biens, et aux engagements américains en matière de commerce. Quant à Tesla, fabricant certes de véhicules électriques, et le seul, d'ailleurs, à en produire en masse actuellement, il est foncièrement anti-syndicat, et la société dirigée par Elon Musk estime qu'elle est, une fois de plus, selon lui, pénalisée par l'administration Biden... Mais les Démocrates n'en démordent pas. Non seulement ils veulent, à l'image du président Biden, que les nouveaux modèles électriques soient "made in America", mais en plus, ils considèrent que les syndicats ont, historiquement, participé à l'amélioration des conditions de travail et à des salaires plus élevés, bref, qu'ils ont permis à une classe moyenne ouvrière de vivre correctement aux États-Unis. Sans oublier que l'United Auto Workers, le syndicat des ouvriers de l'automobile, a largement soutenu les candidats démocrates aux dernières élections, législatives et présidentielle...

Auteur

  • Lys Zohin