logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Nouveautés sur l'aide à l'apprentissage

Entreprise & carrières | Règlementation du travail | publié le : 01.03.2021 | Olivier Hielle

Euro coins at a white background economy europe with copy space

Photo d'illustration.

Crédit photo Stockandlife - stock.adobe.com

Deux décrets publiés fin février prolongent, d’une part, l’aide aux employeurs d’apprentis et de jeunes en contrat de professionnalisation et, d’autre part, la majoration du montant de l’aide unique accordée aux employeurs d’apprentis pour la deuxième année du contrat.

 

Les aides relatives au plan 1 jeune 1 solution sont désormais applicables aux contrats conclus au mois de mars 2021, grâce à un décret publié le 27 février. Pour rappel, il s’agit d’une aide attribuée aux employeurs pour la première exécution des contrats d’apprentissage et de professionnalisation. Son montant est de 5000 euros maximum pour les apprentis et salariés de moins de 18 ans et de 8000 euros pour les apprentis et salariés majeurs.

Un autre décret publié le même jour majore le montant de l’aide unique aux employeurs d’apprenti pour l’aligner sur les montants ci-dessus : 5000 euros pour les apprentis mineurs et 8000 euros pour les apprentis majeurs. Cette majoration est applicable aux contrats d’apprentissage conclus entre le 1er mars et le 31 mars 2021. Contrairement à l’aide exceptionnelle, cette aide unique est reservée aux entreprises de moins de 250 salariés ne peut être demandée que pour la deuxième année du contrat. Elle ne concerne par ailleurs que les apprentis qui préparent un diplôme ou une qualitification d'un niveau inférieur ou égal au Bac.

D’après le ministère du Travail, 500000 contrats d’apprentissage ont été conclus en 2020, un record.

Auteur

  • Olivier Hielle