logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Faute de main-d'oeuvre, le Québec fait appel à des enfants...

Droit du travail | publié le : 03.06.2022 | Lys Zohin

La pénurie de main-d'œuvre est telle au Québec que même les enfants sont mis à contribution pour occuper des postes non pourvus, notamment dans les épiceries et le secteur de la restauration rapide. D'autant que, contrairement à la plupart des provinces canadiennes, il n’existe pas d’âge minimum pour travailler au Québec... Un reportage de Radio-Canada racontait ainsi récemment le quotidien de la jeune Amanda. À peine âgée de 11 ans, elle occupe un poste dans une cantine où elle travaille en cuisine entre 12 et 18 heures par semaine. Et apparemment, près du quart des 32 employés sont âgés de 11 à 15 ans. Une tendance confirmée par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST), qui indique en outre que le nombre de blessures subies par des moins de 16 ans au travail a plus que doublé entre 2018 et 2021, passant de 85 à 203. Au point que certains spécialistes du droit du travail ou du droit des enfants s'en émeuvent, telle Sarah Denenne, avocate spécialisée en droit des enfants. Elle préconise une réforme du droit pour faire face à ce phénomène.

Auteur

  • Lys Zohin