logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le nouveau contrat de prévoyance de PSA couvre les salariés aidants

Protection Sociale | publié le : 06.10.2020 | Gilmar Sequeira Martins

Caregiver with senior woman in nursing home

Caregiver with senior woman in nursing home

Crédit photo Pixel-Shot - stock.adobe.com

Améliorer le sort des salariés aidants: tel est l’objectif du nouveau contrat de prévoyance collective présenté lors d’un CSE central extraordinaire de PSA le 5 octobre. Le projet propose notamment un choix de garanties assurantielles aux salariés du groupe en situation d'aidant familial ou de proche aidant: financement d’aménagements, octroi d’un capital décès supplémentaire ou financement d’un congé familial. Il laisse aussi la possibilité aux salariés concernés de renforcer leur couverture prévoyance classique. Les cotisations salariales resteront inchangées par rapport à l’ancien contrat et le niveau de participation de l’entreprise est toujours fixé à 75%.

Ce nouveau contrat s’inscrit dans le sillage de l’accord « motivation et bien-être au travail » conclu en janvier 2020 qui reconnaissait l’impact de ces situations sur l'équilibre de vie professionnelle / vie personnelle et ouvrait ce nouveau champ de négociation. Les organisations syndicales signataires et la direction du constructeur automobile ont ensuite constitué un groupe de travail afin de mettre au point ce nouveau contrat de prévoyance collective. La CFE-CGC avait alors souligné « l’importance de renforcer la couverture prévoyance des salariés concernés en innovant pour eux par l’apport de prestations spécifiques ».

Selon l’Ocirp, une union d’organismes de prévoyance, le nombre d’aidants pourrait atteindre 11 millions de personnes, soit un Français sur six, qui accompagne au quotidien un proche en situation de dépendance en raison de son âge, d’une maladie ou d’un handicap. Une étude de la direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (Drees) du ministère de la Santé estime qu’un actif sur quatre sera aidant en 2030. Ce sont en majorité des femmes (58%), dont 76% ont moins de 65 ans et 43% moins de 50 ans, qui travaillent (52%) et viennent en aide (86%) à un membre de leur famille, dont un de leurs parents dans 41% des cas.

 

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins