logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Plus des trois quarts des entreprises envisagent des changements d'organisation du travail

ISRH | Organisation du travail | publié le : 06.10.2020 | Nathalie Tran

Onboarding vector illustration. Concept with connected icons rel

Crédit photo j-mel - stock.adobe.com

La crise donne un coup d’accélérateur aux évolutions en cours. Selon une étude commanditée par le cabinet Eleas, spécialiste du management de la qualité de vie au travail, Procadres International, société de management de transition, et Vivant Avocats, 8 dirigeants sur 10 anticipent des transformations d’organisation au sein de leur entreprise, afin de s’adapter à leur environnement. Et cela d’ici moins d’un an pour 93% des répondants. La moitié d’entre eux envisagent même de se mettre à la tâche dans les six mois. Principales transformations prévues : la mise en place ou le renforcement du télétravail (39%), une réorganisation ou une rationalisation des processus (35%) et une transformation numérique (29%). Par ailleurs, si 13% des dirigeants interrogés pensent recruter et augmenter leurs effectifs, 19% prévoient en revanche de les réduire.

Les trois quarts des entreprises (77%) s’attendent néanmoins à rencontrer des difficultés dans la mise en place de ces transformations. Elles craignent principalement une détérioration du climat social (40%) et un manque de moyens (36%) pour les mettre en œuvre. Aussi près de 8 entreprises sur 10 (79%) ont engagé, ou souhaitent réaliser une analyse préalable de risques. En tête des risques potentiels identifiés pour les collaborateurs : du stress (46%), des conflits (35%) et une diminution de l’engagement (35%). Pour pallier ces problèmes, la grande majorité (89%) ont, ou comptent, élaborer un plan d’accompagnement des collaborateurs durant les transformations. À commencer par un accompagnement de la ligne managériale : 34% l’ont déjà fait et 43% déclarent vouloir le faire d’ici un an.

Auteur

  • Nathalie Tran