logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Unilever va simplifier sa ligne hiérarchique

Management | publié le : 28.01.2022 | Lys Zohin

Unilever

La multinationale néerlando-britannique Unilever, dont le siège social est situé à Rotterdam et à Londres, et qui vend aussi bien le savon Dove que la crème glacée Ben & Jerry’s, est sous pression. Ses actionnaires réclament, à cor et à cri, depuis plusieurs mois, une amélioration de sa performance, par une augmentation de ses ventes, qui déçoivent, de même que ses marges... Et la récente tentative, ratée, de rachat de la branche de santé grand public du géant pharmaceutique GlaxoSmithKline n'a rien arrangé. Au contraire, elle a énervé encore plus les fonds qui ont investi dans son capital. Et le cours de Bourse ne cesse de baisser... En conséquence, Unilever, qui emploie près de 150 000 personnes dans le monde, a décidé de réorganiser ses opérations. Ces changements et ses rapprochements entre certaines branches, en vue, dans certains cas, de s'en séparer à l'avenir, permettront aussi de réduire les postes de senior management de 15 % et ceux de management plus junior de 5 %, dans le but de simplifier ses lignes hiérarchiques. Ce qui détruira quelque 1 500 de ces postes. La direction a par ailleurs souligné que les syndicats seraient consultés et que les employés de la base ne seraient pas affectés par ces changements. "Nous avons développé notre nouveau modèle organisationnel ces derniers mois et il a été conçu de façon à améliorer la performance", a récemment martelé le directeur général d'Unilever, Alan Jope. Mais les analystes se demandent si cela suffira... La direction doit encore mettre au point une nouvelle stratégie pour ses multiples marques. Et c'est sa tête que joue Alan Jope.

Auteur

  • Lys Zohin