logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

L’humour, arme de dissuasion sensible

Liaisons Sociales Magazine | Management | publié le : 30.05.2016 | Rozenn Le Saint

Image

Dans l’entreprise, l’humour peut être un bon outil pour faire tomber le stress, mettre en confiance, déminer des situations de crise. À condition de savoir le manier. Quelques intervenants investissent le créneau.

La journée de séminaire a été longue pour les directeurs commerciaux de cette banque réunis au siège, à Paris. Et voilà qu’un énième intervenant débarque en fin d’après-midi. Son nom ? Jean-Pierre Dubois, un consultant spécialiste de la conduite du ­changement. Or le changement, ils en ont soupé : ces managers viennent d’en vivre un, avec la disparition de 100 postes de directeur d’établissement. L’orateur démarre sans soulever l’enthousiasme. Puis s’enfonce. « J’ai été formé à ­travailler dans la banque en sept ans, et au commercial en sept jours », débite-t-il. La salle commence à rire, puis se lâche carrément quand le prétendu consultant tourne en dérision leurs N + 1 puis leur directeur exécutif.

L’auditoire prend alors conscience que ce Dubois est… un consultant bidon. Un personnage joué par Serge Grudzinski, fondateur d’Humour Consulting Group. « Il parvient à s’approprier la culture d’entreprise, à saisir les angoisses et à dire avec humour des choses que les collaborateurs n’osent pas aborder entre eux », témoigne le dirigeant à l’origine du one-man-show. Une séquence pas uniquement ludique. « Cela permet de comprendre que toutes les entreprises se transforment, que c’est normal », poursuit-il. « J’inter­viens souvent dans des sociétés où la pression monte. Traiter les préoccupations des gens dans un grand rire partagé permet de dégonfler tout cela », confirme Serge Grudzinski.

Au bureau aussi, l’art de rire est paré de vertus. À condition de savoir le manier. « L’humour fait partie des qualités d’un bon manager. Mais il faut qu’il ne soit ni humiliant ni à sens unique », prévient Marc Loriol, chercheur au CNRS et coordinateur d’un dossier sur le thème, paru en 2013 dans la revue les Mondes du travail. « C’est devenu une compétence clé, un avantage relationnel, voire concurrentiel, que les leaders naturels possèdent souvent. On a envie de travailler avec des personnes dotées d’une intelligence de situation », abonde David Autissier, maître de conférences en management à l’IAE de Paris-Est Créteil et coauteur du Petit Traité de l’humour au travail (éditions Eyrolles, 2011). Une qualité qui, selon lui, ne s’apprend pas : « On est inégaux face à l’humour, c’est le fruit de son éducation. »

Auteur

  • Rozenn Le Saint