logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les cadres « managers » en difficulté (étude Cadremploi)

Management | publié le : 25.02.2021 | Gilmar Sequeira Martins

Où en sont les cadres « managers » ? Un sondage de Cadremploi, réalisé du 8 au 12 février auprès de 1.000 personnes, révèle les difficultés auxquelles ils sont confrontés.

Il apparaît ainsi qu'une large part des cadres « managers » (42%) a du mal à garder ses équipes motivées, maintenir la cohésion (41%) ou trouver le juste équilibre entre les craintes des collaborateurs et les impératifs de l’entreprise (43%). Leur vision de ce que l’entreprise attend d’eux a évolué avec la crise sanitaire. Parmi les qualités du « bon manager » plus importantes qu’avant la crise figurent la bienveillance (70%), la capacité à « écouter » (67%), à « prendre du recul » (57%), à « être disponible » (52%), à « innover » (47%), à « favoriser l’autonomie » (45%) et à « partager l’information » (42%).

En retour, les cadres « managers » ont aussi des attentes vis-à-vis de leurs équipes, en particulier l’adaptabilité (73%), l’engagement (66%), l'agilité (42%) et… la compréhension (40%). Le regard qu’ils portent sur leurs collaborateurs n’incite guère à l’optimisme. Une majorité (52%) estime en effet que la motivation n’est pas au rendez-vous. S’ils reconnaissent que les équipes sont devenues plus agiles qu’avant la crise sanitaire à 36%, ils perçoivent à une très large majorité (75%) des signes de fatigue et de frustration (49%).

Plus inquiétant peut-être, près de la moitié des cadres « managers » (49%) ont remarqué « un changement négatif » chez leurs collaborateurs, sans doute dû aux restrictions consécutives à la crise sanitaire. Pour autant, ils notent aussi à 36% une réelle entraide au sein des équipes qui aurait même tendance à augmenter. De même, ils signalent une confiance accrue envers les managers, puisqu’à une écrasante majorité (93%), ils se sentent « suivis », « écoutés » (91%) et « soutenus » (88%) par leurs équipes.

Pour 2021, ils ont déjà trois défis majeurs à relever. Pour 64% d’entre eux, le premier sera de maintenir la cohésion d’équipe. S’ils se sont déjà adaptés au travail à distance et ont réussi à maintenir le contact, l’hybridation entre travail à distance et présentiel représente une difficulté. Près de la moitié des cadres « managers » (43%) relève que la communication avec leur équipe est moins fluide et 41% estiment avoir moins de liens avec leurs collaborateurs. Le second défi, selon 61% des sondés, sera d’apporter une vision de long terme dans un contexte incertain. Enfin, alors que les signaux économiques inspirent l’inquiétude, les cadres « managers » estiment à 51% que leur troisième défi sera de maintenir et sauvegarder l’emploi des membres de leur équipe.
 

 

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins