À la une : les femmes plus objectives au travail que les hommes

N'en jetez plus ! Selon les travaux menés par l’EDHEC NewGen Talent Centre et Central Test, les femmes sont, au travail, plus « transparentes » et plus « authentiques » que les hommes. Elles sont également beaucoup plus enclines (treize fois plus) à faire preuve d’objectivité dans le cadre professionnel que leurs homologues masculins. Cette étude, qui analyse les comportements professionnels des femmes, a été réalisée à partir des résultats de 65 931 tests de personnalité Profil Pro 2 dans un contexte d’évaluation RH ou d’orientation entre 2017 et 2019. Étant plus sincères, les femmes bénéficient, de ce fait, plus facilement de la confiance de leur hiérarchie. Elles sont, aussi, de meilleures médiatrices : cette plus grande facilité à dénouer les conflits est sans doute facilitée par leur extraversion, 8 % supérieure à celle des hommes. Par ailleurs, les femmes font beaucoup plus preuve de sensibilité émotionnelle au travail (+ 38 %) et se montrent plus instinctives lorsqu’il faut prendre des décisions (+ 7 %) que leurs collègues masculins. Elles appréhendent mieux les situations et n’hésitent pas à faire appel à leur intuition, couplée à leurs expériences passées, pour prendre des décisions. En revanche, elles ont besoin de directives claires et de feedbacks de la part de leur hiérarchie (+ 11 %) et sont plus ouvertes à la critique et à la remise en question. Enfin, alors que les hommes se situent davantage dans la compétition, les femmes préfèrent, quant à elles, la stabilité professionnelle à l’évolution professionnelle (+ 17 %). Une attitude analysée par les auteurs de l’étude comme la traduction d’une plus grande loyauté et fidélité à leur entreprise.