Les PDG britanniques très, très bien payés...

L’année vient à peine de commencer mais le 6 janvier à 17 heures, le PDG moyen d’une entreprise de l’indice FTSE 100 avait déjà gagné, sur cette courte période, autant qu’un salarié britannique de base en un an, selon les données compilées par l’institut de recherche High Pay Centre. En tout, 29 559 livres sterling, soit 34 853 euros. Et à la fin de cette année 2020, le même PDG aura engrangé quelque 3,46 millions de livres (plus de 4 millions d’euros), environ 117 fois le salaire moyen.

Mais cela n’est rien comparé à la situation aux États-Unis, où le salaire d’un PDG (14,5 millions de dollars, soit 13 millions d’euros) est 287 fois supérieur au salaire moyen...