S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les footballeurs ont du mal à réduire leur salaire en Angleterre

ISRH | Salaires | publié le : 06.04.2020 | Lys Zohin

Crédit photo

Sous pression financière du fait de l’arrêt des compétitions, lequel entraîne une perte de revenus et la menace de demandes de remboursement des droits de retransmission, de nombreux clubs de football du championnat d’Angleterre (Premier League) ont mis leur personnel au chômage – en utilisant sans hésiter les aides de l’État. Mais, pour l’heure, les joueurs professionnels ont du mal à accepter une réduction de salaire de 30 %, comme le leur demandent les clubs, appuyés par le Gouvernement britannique. Leur syndicat, l’Association des footballeurs professionnels, vient même de déclarer qu’une réduction du salaire signifierait pour le fisc britannique une perte équivalant à plus de 225 millions d’euros d’impôts sur un an. « Au détriment du financement du système de santé », avance-t-il…

Afin que des réductions de salaires soient effectives, la Premier League doit obtenir l’aval des joueurs et celui des entraîneurs. Les discussions devraient se poursuivre dans les prochains jours. Les joueurs, qui se disent prêts à « faire leur part dans ces circonstances exceptionnelles », s’accordent pour donner une partie de leurs revenus à des œuvres de charité, comme l’a indiqué l’Association des footballeurs professionnels. Mais cela suffira-t-il en matière de « relations publiques » ? 

Auteur

  • Lys Zohin