S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Air Malta licencie ses pilotes après un bras de fer syndical

Salaires | publié le : 08.04.2020 | Lys Zohin

Crédit photo

La compagnie aérienne maltaise a pris une initiative sans précédent, celle de licencier 108 de ses 134 pilotes. Elle a fait de même avec une partie du personnel de bord. Cette décision intervient à la suite d’un bras de fer avec les syndicats. Ceux-ci refusaient une réduction drastique des rémunérations. La compagnie, qui devrait enregistrer des pertes élevées sur l’exercice en cours, a, en effet, demandé à ses pilotes et personnels de bord d’accepter un salaire mensuel réduit à 1 200 euros, seule condition pour qu’ils soient conservés dans les effectifs. Le personnel de bord gagne en moyenne 3 000 euros par mois, tandis que les pilotes, en fonction de leur grade, perçoivent entre 5 800 et 6 600 euros. Ces derniers ont fait valoir que leur salaire, en partie basé sur le nombre d’heures de vol, avait déjà été réduit de 30 % en raison de la baisse d’activité. Un accord ayant été conclu il y a plusieurs années entre les syndicats et la compagnie pour garantir le niveau de rémunération des navigants, Air Malta pourrait se retrouver pris dans un imbroglio juridique avec ces licenciements. « Compte tenu de l’activité à laquelle nous nous attendons, le nombre réduit de salariés sera bien suffisant pour les mois qui viennent », a tranché la compagnie, en précisant, en outre, que la direction avait réduit les salaires et les avantages du président, du directeur général et des top managers.

Auteur

  • Lys Zohin