S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

2 % du capital de Spie proposés aux salariés

ISRH | Salaires | publié le : 02.10.2019 | jean-paul coulange

Crédit photo

À partir du 10 octobre, 43 000 salariés (sur un total de 46 000) répartis sur douze pays se verront proposer 2 % du capital du groupe Spie. C'est la troisième opération d'actionnariat salarié que lance le géant spécialisé dans l'énergie et les communications, depuis son entrée en Bourse en 2015. Mais c'est aussi l'un des premiers programmes répondant aux critères de la loi Pacte, avec une possibilité de décote de 30 % sur des titres bloqués durant cinq ans. Après les deux précédentes opérations (2015 et 2018), un tiers des salariés de Spie sont désormais actionnaires de l'entreprise, et même la moitié en France sur un effectif de 18 000 personnes. Le portefeuille moyen d'un collaborateur est de 3 000 euros. Mais les salariés doivent prendre leur mal en patience : entré à 16,50 euros en 2015, le titre Spie est certes monté jusqu'à 27 euros mais il est redescendu à 11,50 euros en début d'année. Ceux qui ont souscrit en 2018 ont acheté 14,33 euros des titres qui s'échangeaient cette semaine autour de 18,50 euros. "Paradoxalement, quand le titre a décroché, en janvier 2019, les collaborateurs s'inquiétaient davantage pour la santé de l'entreprise que pour la valeur de leur portefeuille", note-t-on chez Spie.

Auteur

  • jean-paul coulange