logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Une aide de 1 500 euros pour les mandataires sociaux salariés

ISRH | Sécurité Sociale | publié le : 07.05.2020 | Gilmar Sequeira Martins

Crédit photo

La CPME a obtenu gain de cause. Elle s’était fait le porte-parole des 150 000 dirigeants mandataires sociaux salariés actuellement à la tête de TPE ou de PME. Jusqu’à présent, ces derniers ne pouvaient bénéficier ni des aides mises en place pour les salariés (chômage partiel) ni de celles destinées aux entreprises (fonds de solidarité, prêt garanti par l’État). La CPME avait jugé cette situation pour le moins paradoxale alors même que ces mandataires « ont pris des risques pour créer de la richesse et de l’emploi ». Elle a donc entamé auprès de l’Agirc-Arrco une démarche similaire à celle menée auprès du CPSTI (Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants), qui a permis aux indépendants du secteur artisanal et du commerce d’obtenir une indemnité compensant la perte de chiffre d’affaires. Les instances paritaires de l’organisme de gestion des retraites complémentaires ont accédé à la demande de la CPME. Les mandataires sociaux salariés qui ne peuvent pas bénéficier du chômage partiel pourront se voir accorder une aide individualisée dont le montant maximal a été fixé à 1 500 euros. Ils pourront faire leur demande après de l’institution de retraite complémentaire à laquelle ils cotisent à titre individuel, à partir du 11 mai.

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins