logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les personnes ayant des incapacités partent à la retraite plus tardivement

GRH - Gestion des ressources humaines | publié le : 12.02.2020 | L. Z.

Crédit photo

Vers 60 ans, environ 10% des personnes sont fortement limitées dans les activités de la vie quotidienne, et peuvent donc à ce titre être considérées comme handicapées, et autour de 15% se déclarent limitées mais pas fortement. Leurs parcours de fin de carrière et de passage à la retraite s’avèrent très différents de ceux des personnes n’ayant aucune incapacité. En moyenne, les personnes handicapées liquident leur retraite un peu plus tard que les personnes sans incapacité (62,4 ans contre 62,1 ans), selon la dernière étude de la DREES publiée sur ce sujet. Cela s’explique notamment par le fait qu’elles bénéficient moins des possibilités de départ anticipé à la retraite. Quelque 42% des personnes sans incapacité sont déjà retraitées dans l’année qui précède l’âge légal minimal de droit commun, contre 19% des personnes handicapées. « Si certaines possibilités de départ anticipé sont spécifiques aux personnes handicapées, d’autres – plus fréquentes – sont liées au fait d’avoir eu une carrière longue. Or il est rare qu’une personne souffrant d’incapacité atteigne le seuil retenu par le système de retraite pour définir une carrière longue », explique la DREES.

 

Auteur

  • L. Z.