logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Trois salariés sur dix ne pensent pas pouvoir évoluer au sein de leur entreprise (SD Worx)

Gestion des carrières | publié le : 17.03.2021 | Lys Zohin

Si la possibilité de continuer à s'épanouir au travail est un des éléments de base en matière d'engagement des collaborateurs, les entreprises ne semblent pas leur proposer suffisamment d'opportunités en ce sens, selon une récente étude menée à l'échelle de l'Europe par le prestataire de services Paie et RH SD Worx. De fait, 29,7% des collaborateurs européens indiquent qu'ils ne peuvent pas suffisamment se développer dans leur contexte professionnel actuel. Cette tendance est plus marquée en France et en Allemagne, où les collaborateurs sont respectivement 31,1% et 37,9% à partager cet avis. En matière de formation, de nombreux collaborateurs n'ont pas eu leur mot à dire : près de la moitié des personnes interrogées (46,6%) indiquent ne pas se sentir impliquées dans le choix des formations qu'elles pourraient suivre. La France et le Royaume-Uni sont mauvais élèves dans ce domaine. Avec respectivement 48,5% et 49,9% des collaborateurs indiquant avoir été inclus dans ce processus de décision, ces deux pays restent loin derrière la moyenne européenne, qui se situe à 53,4%. Au contraire, les employeurs belges (53,6 %), allemands (54,1%), et six employeurs néerlandais sur dix sont ceux qui prennent le plus en compte le souhait de leurs collaborateurs. Côté salariés, près des trois quarts (71,6%) essaient de continuer à se former et à se spécialiser en permanence. Tous pays confondus, deux collaborateurs sur trois souhaitent encore améliorer leurs compétences pour effectuer leur travail de manière plus adaptée et plus efficace. Et près de la moitié d'entre eux (49,2 %) demandent également plusieurs fois par an à avoir accès à des formations.

Auteur

  • Lys Zohin