logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le e-learning, un accélérateur de formation

Entreprise & Carrières, 31/03/2009 | Formation Continue | publié le : 03.04.2009 |

Image

Le e-learning ne connaît pas la crise, assurent les prestataires et les experts. Le souci des entreprises de réaliser des économies pourrait même accélérer son développement.

 

Où en est le e-learning ?

A en croire les prestataires de formation utilisant cette modalité pédagogique, et rencontrés lors des deux derniers salons traitant du sujet (I-learn en janvier et SRH en mars), le e-learning connaît un bon développement. Et, pour étoffer cet avis général, ils avancent les variations de leur chiffre d’affaires. X-PERTeam : 2,2 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2008, soit une augmentation de 15 %. Knowmore : 2 millions d’euros en 2008, soit + 20 % par rapport à 2007, après une phase de croissance de 30 % chaque année entre 2004 et 2007. Crossknowledge : + 50 % de chiffre d’affaires entre 2007 et 2008. E-doceo : 4,2 millions d’euros à juin 2008, soit une croissance de 100 % sur l’ensemble des prestations du groupe. Cegos : 5 millions d’euros en 2008, avec une croissance de 60 % !

 

 

Désir d’individualisation

Jacques Bahry, président du Forum français pour la formation ouverte et à distance (Fffod), con?rme la tendance : « Pratiquement toutes les actions importantes intra-entreprise, sur de gros effectifs, expriment un désir d’individualisation. Ce désir trouve de plus en plus de réponses via le e-learning et, plus généralement, via les formations ouvertes et à distance. Cette tendance est renforcée par l’ambiance de crise actuelle. En effet, depuis plusieurs mois, j’entends des responsables formation de grands groupes ou de grandes entreprises prévoir une baisse de 20 % de leur budget formation en 2009. Leur souci est clairement de “sucrer les frais connexes” : coût de déplacement, logistique… Cela ne peut avoir qu’un effet positif sur le développement du e-learning et des formations ouvertes et à distance. »

 

Lire la première partie de l'enquête en pdf