logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La crise sanitaire a accru les envies de reconversion professionnelle (Hellowork)

Formation | publié le : 09.12.2020 | Lys Zohin

Changer pour une nouvelle vie, reconversion professionnelle

Selon les données d'HelloWork, recueillies par le biais de MaFormation.fr, sa plateforme de mise en relation entre candidats et organismes de formation, la crise sanitaire a dopé l'envie des actifs de se reconvertir. Ainsi, 49% des personnes interrogées déclarent que le confinement a joué sur leur désir de reconversion. Et 92% déclarent même que le confinement l'a augmenté. L'acteur digital de l'emploi, du recrutement et de la formation a voulu en savoir plus sur les motivations qui sous-tendent ces envies de reconversion, en interrogeant, entre le 30 septembre et le 25 octobre 2020, 1.185 actifs déclarant vouloir changer de métier. Un meilleur équilibre vie professionnelle / vie personnelle arrive en tête, pour 47% des répondants, tandis que 44% cherchent un métier qui a plus de sens. Par ailleurs, 29% d'entre eux déclarent ne plus se plaire dans leur métier, 20% ne plus se plaire dans leur entreprise et 16% dans leur secteur. Enfin, 26% déclarent qu'ils ne parviennent plus à évoluer, tandis que 24% souhaitent gagner plus. Toutefois, 47% des personnes interrogées seulement savent exactement dans quel secteur ou quel métier elles souhaitent se reconvertir. Parmi les domaines le plus prisés, le Web n'arrive que quatorzième et l'artisanat septième. Ce sont les métiers du secrétariat (17%), des RH (15%), de la santé (14%) et du commerce (13%) qui tiennent la tête du classement. Pour se reconvertir, 26% des personnes interrogées misent sur la formation continue, devant la formation initiale (22%) mais 31% d'entre elles ignorent comment concrètement se former.

 

 

Auteur

  • Lys Zohin