France Compétences sélectionne les opérateurs régionaux du CEP

Le conseil d’administration de France Compétences a rendu, le 17 octobre, son verdict concernant les opérateurs régionaux du conseil en évolution professionnelle (CEP) qui seront susceptibles de répondre aux appels d’offres lancés en début d’année prochaine. La liste exacte de ces organismes doit être communiquée le 5 novembre, mais selon Stéphane Rémy, sous-directeur de la mission de contrôle à la DGEFP, « ce sont surtout des groupements d’acteurs qui se sont portés candidats ». 

Le CEP est un dispositif d’accompagnement gratuit et individualisé permettant à toute personne de faire le point sur sa situation professionnelle et, le cas échéant, de construire un projet (création ou reprise d’entreprise, formation, etc.). Cette prestation était jusqu’à présent réservée à cinq organismes spécialisés : Pôle emploi (demandeurs d’emploi), les Fongecif (salariés en transition professionnelle), l’Apec (cadres), Cap emploi (personnes handicapées) et les missions locales (jeunes). À partir du 1er janvier 2020, tout prestataire public ou privé (cabinet RH, agence d’intérim…) ayant été retenu par France Compétences pourra délivrer le CEP. 

Les ex-Fongecif (qui deviendront Transition Pro en 2020) sont ceux qui ont le plus à craindre de cette ouverture car le CEP était devenu la colonne vertébrale de leur offre.