S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Syntec Conseil interpelle le Gouvernement sur le sort des jeunes diplômés

ISRH | Mobilités | publié le : 21.04.2020 | Nathalie Tran

Crédit photo

Le syndicat représentatif du secteur du conseil, Syntec Conseil, premier recruteur à la sortie des grandes écoles et de nombreuses formations des universités françaises, ainsi que la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI), la Conférence des présidents d’université  (CPU), la Conférence des grandes écoles (CGE), la Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion des entreprises (Fnege) et l’Association nationale des apprentis de France (Anaf) alertent le Gouvernement contre le risque de gel des embauches de jeunes quittant cette année leur formation initiale. L’ensemble de ces acteurs préconise la mise en place de mesures temporaires pour qu’à la fin de l’année 2020, les entreprises françaises soient en capacité de continuer à recruter des jeunes diplômés et éviter ainsi une explosion de leur taux de chômage. Cette année, 700 000 jeunes devraient en effet entrer sur le marché du travail.

Parmi les mesures envisagées :  une exonération totale des charges patronales et salariales pour l’embauche en CDI des jeunes diplômés ainsi que l’augmentation de l’aide aux employeurs d’apprentis afin de la rendre éligible à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, et pour tous les niveaux de qualification (en rouvrant notamment la possibilité de l’aide unique à l’embauche pour un contrat d’apprentissage dans le supérieur). Il est également suggéré de donner aux entreprises la possibilité de prolonger, pour une période équivalente à la durée du confinement, les conventions de stage en cours avant remise du diplôme et de rétablir l’aide à la recherche du premier emploi (ARE) pour les jeunes disposant de faibles ressources. Celle-ci pourrait être portée à huit mois, contre quatre avant sa suppression en 2019.

Auteur

  • Nathalie Tran