S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les trois quarts des intérimaires ont vu leur mission interrompue

ISRH | Mobilités | publié le : 20.04.2020 | Nathalie Tran

Crédit photo

Un sondage réalisé par la société d’intérim Mistertemp’ group, du 6 au 9 avril 2020, auprès de 616 000 salariés et candidats, indique que 49 % d’entre eux étaient en mission avant le début du confinement. Pour plus de sept intérimaires sur dix (73 %), cette mission a été interrompue en raison de la crise sanitaire et 51% des répondants ont subi une réduction de salaire durant le mois de février. Cette baisse est de plus de 50 % pour 41 % d’entre eux. Compte tenu de la situation, 73 % des sondés déclarent qu’ils accepteraient un job différent et qu’ils seraient disposés à changer de secteur pendant la période de confinement. Plus de la moitié d’entre deux seraient également prêt (53 %) à faire du bénévolat, leurs motivations principales étant de se rendre utiles durant la crise, de faire bénéficier de leur temps, mais surtout d’être solidaires.

Auteur

  • Nathalie Tran