logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La prime à l'embauche passe à 7.000 euros pour les emplois francs

Emploi & mobilité | publié le : 22.10.2020 | Benjamin d'Alguerre

Crédit photo

L’aide aux entreprises pour l’embauche de jeunes en emplois francs va passer de 5.000 à 7.000 euros la première année du contrat, selon un décret paru au Journal officiel le 22 octobre 2020. Ce dispositif visant à favoriser l’embauche des jeunes de moins de 26 ans issus de 738 quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) est par ailleurs prolongé jusqu’au 31 décembre 2021 dans le cadre du plan de relance et du programme "Un jeune, une solution".

Cette nouvelle prime à l’embauche est cependant conditionnée à la signature d’un contrat d’au moins trois ans qui ouvre l'aide de 7.000 euros la première année et de 5.000 euros les suivantes, soit 15 000 euros au total. Pour l’emploi d’un CDD de mois de six mois, la prime de première année s’élève à 5.500 euros (et 2.500 pour la seconde année si le contrat court sur au moins deux ans). À noter que, selon les nouveaux critères en vigueur, la prime de 7.000 euros concerne aussi les alternants en contrat de professionnalisation.

Les jeunes en emploi franc disposeront par ailleurs d'un accompagnement avant, pendant et après leur entrée dans le dispositif afin de les familiariser avec le monde de l’entreprise et d’accroître leur chance de réussite.

A ce jour, le dispositif des emplois francs a été déployé dans le cadre de 35 000 contrats. 

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre