logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La gestion des talents se globalise

WK-RH, 10/02/2009 | Mobilités | publié le : 10.02.2009 |

Image

68 % des groupes français internationaux ont mis en place une structure dédiée à la gestion des talents, selon une étude Bearing Point/TNS Sofres.

 

Comment les entreprises appréhendent-elles la gestion de leurs talents ? Comment les identifient-ils ? Comment les attirent-ils ? C’est à quelques-unes de ces questions que la première édition du Panorama des ressources humaines, proposée par Bearing Point, conseil en management et en technologie, et TNS Sofres, tente de répondre après avoir interrogé les DRH de 120 groupes internationaux français.

 

Politique ad hoc

Premier enseignement : une politique dédiée aux talents existe bel et bien. 60 % des groupes ont, ainsi, défini la notion de talent et 68 % leur réserve une structure dédiée. Mieux, leur gestion est un axe stratégique pour 84 % d’entre eux. Ils la veulent mondialisée, transverse aux pays, aux métiers et aux business Units mais aussi corporate. C’est déjà le cas pour 63 % de l’échantillon.

 

Un enjeu de taille

C’est à ce prix que les groupes pourront anticiper les départs dans un contexte de raréfaction de certaines compétences – pour deux tiers d’entre eux, la pénurie des talents est déjà une réalité –, réaliser une vraie politique de recrutement métiers, développer leur business à l’international et installer une culture d’entreprise sans frontières. Pourtant, tous en conviennent : la chose n’est pas facile. Il faut composer avec les réticences locales à laisser partir les hauts potentiels, avec les coûts de la mobilité internationale, avec de nouvelles pratiques de sourcing…

 

C. Lacourcelle