logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Un gel prévisible des salaires et des recrutements

ISRH | Gestion de l'emploi | publié le : 18.05.2020 | Lys Zohin

Les deux tiers des DRH européens interrogés dans l'enquête ont différé leurs recrutements.

Crédit photo ink drop/AdobeStock

Selon une étude réalisée entre le 30 mars et le 8 avril par le cabinet de conseil international Willis Towers Watson auprès de 1 000 DRH au Royaume-Uni et en Europe de l'Ouest (dont 108 en France), les deux tiers des professionnels des ressources humaines ont différé les recrutements et la moitié d'entre eux ont réduit le volume des embauches prévues ou les ont gelées sur certains postes. En outre, six DRH sur dix prendront des mesures pour geler l'embauche de travailleurs saisonniers ou pour réduire le recours aux travailleurs contractuels ou à d'autres travailleurs non salariés. Seule bonne nouvelle sur le front de l'emploi : 46 % des répondants n'envisagent pas de licenciements, ni de réductions d'effectif…

Par ailleurs, sur la question des salaires, un DRH sur deux envisage ou a déjà pris des dispositions pour réduire ou pour remettre à plus tard des augmentations. Un tiers des sondés ont déjà gelé les salaires et 16 % l'envisagent. Enfin, 24 % anticipent une réduction de l'enveloppe de bonus annuels, voire, pour 23 % d’entre eux, des baisses de salaire.

La France n'échappe pas à cette tendance générale… La raison tient évidemment à la crise pandémique. À cet égard, 44 % des DRH de l'Hexagone estiment que cette situation aura un impact négatif fort sur les résultats de leur entreprise dans les six mois à venir, et jusque dans les douze prochains mois pour plus d'un quart d'entre eux.

Auteur

  • Lys Zohin