logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Seuls 15% des recrutements sont réalisés grâce à Internet

Recrutement | publié le : 07.12.2020 | Nathalie Tran

Crédit photo

Le recours à Internet n’améliore pas la qualité des recrutements. C’est ce que montrent les résultats d’une étude menée par la Dares* à partir de son enquête Offre d’emploi et recrutement 2016. Le souhait de l’employeur de recruter la même personne, si c’était à refaire, n’augmente pas avec le recours à Internet. Non seulement l’élargissement des candidatures permis par Internet ne semble pas améliorer l’adéquation du candidat aux besoins du recruteur, mais les ruptures sont plus fréquentes lorsqu’Internet a été utilisé pour rechercher des candidats. Par ailleurs, malgré son expansion au cours de ces dernières années – 95 % des annonces d’offres d’emploi sont diffusées sur Internet en 2015, contre 48 % en 2005 –, Internet n’est utilisé que dans 45% des recrutements. Les recruteurs continuent de privilégier les candidatures spontanées, les relations ou les différents intermédiaires du marché du travail qui, chacun, sont mobilisés dans plus de la moitié des embauches. In fine, ce sont les relations personnelles ou professionnelles, qui permettent le plus souvent d’aboutir au recrutement  (dans 32 % des cas), devant les intermédiaires du marché du travail (28 %) et les candidatures spontanées (23 %), qui sont pourtant le plus souvent utilisées. Cependant, si Internet ne conduit à l’embauche que dans 15 % des cas, son taux de succès est de 34% (sachant qu’il n’est mobilisé que dans 45 % des recrutements), devançant du coup les candidatures spontanées, mais derrière les intermédiaires et les relations.

*Enquête publiée le 04/12/2020, portant sur les embauches effectivement réalisées. Le taux de réponse à l’enquête est de 64 %, soit 8.510 répondants principalement par téléphone.

Auteur

  • Nathalie Tran